Lundi sans viande

Date initiale de mise en ligne - 11 novembre 2011

Lundi sans viande

Ce mouvement très «hip» a pris sa source dans un élan d’économie associé à la Première Guerre Mondiale aux États-Unis qui avait alors perduré jusqu’à la crise de 29. Le Meatless Monday (ou Lundi sans viande) a été remis au goût du jour par l’activiste santé Sid Learner, appuyé par l’Université Johns Hopkins de Baltimore.

Qui l’aurait cru, mais cette initiative a pris de l’ampleur grâce au Web, bénéficiant d’un élan grâce aux médias sociaux et trouvant des porte-parole parmi les vedettes.

La journée a été créée dans le but de promouvoir les bienfaits pour l’écologie et la santé de réduire notre consommation en produits animaux. Ce petit geste pour la planète a été porté par le Web et s’est répandu partout et plus de 23 pays industrialisés ont emboîté le pas aux États-Unis, dont l’Angleterre, la Finlande, la Hollande, le Brésil et Taïwan. Des personnalités célèbres ont fait la promotion de la journée et Oprah s’est même convertie au Meatless Monday en 2011 (ça promet donc de suivre dans les chaumières américaines), puis au végétarisme.

Ainsi, sur Twitter, tous les lundis, il faut suivre le mot clic #MeatlessMonday pour obtenir des recettes et des textes sur le végétarisme. Sophie aime ça.
 

Cliqueur : Sophie Fouron