Commission des coups de cœurs

Date initiale de mise en ligne - 30 mars 2012

Cliqueur : Équipe
Commission des coups de cœurs

Pour cette dernière émission de la saison, nous avons proposé à Julie et aux chroniqueurs de recueillir leurs sites préférés ayant fait l'objet des émissions précédentes.
 

Ce qui a fait cliquer Sophie

Le portail vidéo du New York Times est un site qui revient régulièrement à l'émission. Il offre accès à une série de reportages, nouvelles et opinions sous forme de capsules vidéo produites par le quotidien newyorkais. Au menu : actualités brulantes, journalisme d’enquête, couverture nationale et internationale et entrevues avec des célébrités.

Airbnb permet aux voyageurs d’être logés ailleurs qu’à l’hôtel (généralement à moindre coût). On consulte une liste d’hébergements disponibles : des appartements, des maisons, des chambres partagés par leurs hôtes, etc.

On peut lire les commentaires des personnes ayant étés hébergés au préalable à l’endroit ciblé et consulter le profil de l’hôte (propriétaire ou locataire) avant de faire son choix.

Suisse Tourisme a lancé l'été dernier une campagne interactive amusante appelée Vacances sans Internet, où nous retrouvons Sebi et Paul, d’authentiques montagnards, qui descendent en ville prendre un café et chater avec vous, littéralement. 
 

Ce qui a branché Jacques

Video Time Machine est une application iPad permettant de visionner plus de 10 000 capsules vidéos «choisies à la main» datant de 1860 à aujourd’hui. 

À partir de l’application, il est possible de filtrer le contenu par catégorie (musique, cinéma, nouvelles, publicités, etc.) et par année de parution. Le tout provient de YouTube, une cueillette que l’équipe fait sur Tumblr depuis octobre 2010. 

NPR, anciennement National Public Radio, est la principale radio publique américaine. La NPR est une organisation indépendante et de droit privé, à but non lucratif qui vend des programmes aux radios membres. Créé en 1970, à la suite du passage de la Public Broadcasting Act de 1967, qui a créé la Corporation of Public Broadcasting et également conduit à la création du réseau de chaînes de télévision Public Broadcasting Service. Le réseau a été fondé le 24 février, 1970, avec 90 stations de radio publiques comme membres de la charte.

Patrice Lemieux est un joueur qui en a beaucoup à raconter. Il s’agit en réalité d’un personnage, interprété par Daniel Savoie, mis en vedette dans des capsules d’entrevues disponible sur YouTube.
 

Ce qui a fait sourire Yves

Vice est un magazine mensuel gratuit et international, fondé à Montréal (aujourd’hui localisé à New York), axé sur la culture urbaine, la photographie, l’art et la musique. Vice traite également de sujets de société plus profonds (ex : la guerre ou l’écologie).

La série de spots Live the Language fait la promotion des stages linguistiques EF (Education First), notamment à Paris, Londres, Barcelone et Pékin.

Fondé en 1988 par Tim Keck et Christopher Johnson, The Onion était d’abord un tabloïde satirique rempli de fausses nouvelles locales, nationales et internationales. Le nom vient du fait que Keck et Johnson étaient tellement fauchés qu’ils mangeaient des sandwichs aux oignons pour combler leur appétit. C’est en 1996 que The Onion arrive sur le web, ce qui lui permettra d’atteindre la popularité d’un média de masse en 2000, ce qui attire l’attention de Comedy Central qui souhaite alors en faire l’acquisition (ça n’arrivera pas).
 

Les bonheurs de Julie

Musicovery est un service de webradio interactif. On choisi une ambiance ou un artiste (par moteur de recherche) avant d’amorcer notre écoute. On est par la suite redirigé sur une page qui présente visuellement la liste des morceaux à suivre correspondant à notre sélection musicale. On peut ensuite gérer les pièces qui nous intéressent, statuer sur les chansons que l’on aime ou pas, etc. Le site est très visuel.

Dans la vie, il faut apprendre à toujours remettre en perspective. Et c’est exactement ce qu’on fait Cary et Michael Huang, les deux créateurs de The Scale of the Universe, une animation flash interactive qui mesure et compare l’univers comme on le connaît et comme on ose l’imaginer, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Admettons qu’on se sent pas gros dans nos culottes après ça.

La révolution numérique des dix dernières années a exacerbé la créativité et le talent d’une toute nouvelle façon, en ouvrant des possibilités infinies. Mais noie-t-on la culture en démocratisant l’art à ce point? C’est la question abordée par PressPausePlay, un film documentaire mettant en scène certains des créateurs les plus influents du monde de l’ère numérique.